Offres Stages/Thèses/Emplois


Offres d’emplois
  • 12/2020 – Poste de Chargé de Recherche – CNRS – Section 01 – Concours 2021 – Physique du Rayonnement Gamma de Haute Energie avec CTA :
    Dans le cadre de son concours chercheurs et chercheuses 2021, le CNRS recrute un(e) Chargé(e) de Recherche prioritairement sur le thème «Physique du Rayonnement Gamma de Haute Energie avec CTA» dont le projet de recherche s’inscrit dans le Laboratoire Particule et Univers de Montpellier (LUPM). Le descriptif du poste précise que les candidates et candidats sont encouragés à postuler en priorité, pour cette affectation, sur le thème de l’étude expérimentale et phénoménologique des rayons gamma de très haute énergie pour le projet CTA, incluant la prise en charge de développements instrumentaux pour la caméra MST, au sein de l’équipe Expériences et Modélisation en Astroparticules du LUPM ( https://gestionoffres.dsi.cnrs.fr/fo/offres/detail-fr.php?&offre_id=2 ).Les procédures de candidature sont décrites sur le site du concours du CNRS ( https://www.dgdr.cnrs.fr/drhchercheurs/concoursch/default-fr.htm ). Des questions sur les activités du groupe peuvent être adressées au responsable du groupe CTA au LUPM, Yves Gallant ( yves.gallant@lupm.in2p3.fr ).

 


 

Offres de stages
  • Stage Master 2 – Cosmologie / Matière noire / Phénoménologie

    • Intitulé : La matière noire et le mystère de l’amplitude des fluctuations de densité dans l’univers local
    • Responsable : Vivian POULIN et Julien LAVALLE
    • Date de parution : 11-2020
    • Description :
      Dans les années récentes, la cosmologie moderne est entrée dans une ère de mesures à haute précision. Avec l’accumulation de données observationnelles (fond diffus cosmologique micro-onde, relevés de galaxies, de supernovae, etc.), a été établi un modèle dit de concordance et appelé LCDM (« Lambda Cold Dark Matter ») qui permet de faire sens de toutes ces observations. Cependant, à ce succès descriptif sont associées de nombreuses questions, notamment en ce qui concerne la nature fondamentale de ses principales composantes : la matière noire froide (CDM) et l’énergie noire (« Lambda » representant sa forme la plus simple, i.e. une constante cosmologique). Par ailleurs, il semble que les données les plus récentes ne soient pas en complet accord avec les prédictions du modèle LCDM.Plus particulièremement, les mesures de l’amplitude des fluctuations de densité de matière par l’effet de lentillage gravitationnel faible (distorsion des images de galaxies causée par la présence de masse invisible entre nous et les galaxies, un effet de relativité générale) montrent un désaccord sensible : l’univers local (sur un rayon de plusieurs millions d’années-lumières tout de même) est moins dense que ce que le modèle LCDM prédit. Or, il été montré que cette « tension » entre observations et modèle pourrait être due à des hypothèses erronées sur les propriétés de la matière noire.Dans ce stage, nous étudierons deux solutions proposées à cette tension : un modèle dans lequel la matière noire se désintègre, et un modèle dans lequel la matière noire interagit avec une nouvelle particule exotique de radiation. Tout d’abord, il s’agira de comprendre et de reproduire les résultats de la littérature récente en se familiarisant avec les outils numériques de la communauté pour calculer diverses observables cosmologiques (spectre de puissance du fond diffus micro-onde et de la matière) et les comparer aux données. Il s’agira ensuite d’étudier comment les futurs relevés par le satellite européen Euclid, le télescope DESI et le LSST pourront différencier ces solutions.De bonnes connaissances de la théorie des perturbations cosmologiques, du C et du python seront un atout pour ce stage. Ce dernier pourra déboucher sur une thèse en cosmologie théorique et phénoménologie de la matière noire et de l’énergie noire, selon la qualité du travail effectué et les offres de financements doctoraux.
  • Stage Master 2 – Dynamique galactique / Simulation numérique / Matière noire

  • Stage Master 2 – Cosmologie / Physique des particules au-delà du modèle standard

  • Stage Master 1 – Cosmologie théorique / Relativité Générale

    • Intitulé : ÉTUDE DES UNIVERS DE FRIEDMANN-LEMAITREAVEC VARIATION TEMPORELLE DES CONSTANTES GRAVITATIONNELLE G ET COSMOLOGIQUE L
    • Responsable : Denis PUY
    • Date de parution : 11-2020
    • Détails de l’offre

Offres de thèses
  • Thèse – Cosmologie / Raie cosmologique à 21 cm / Atomes et Molécules Primordiales

    • Intitulé : ESTIMATION DES CONTRAINTES SUR LES MODÈLES COSMOLOGIQUES LCDM PAR LA RAIE 21 CM DE L’HYDROGÈNE PRIMORDIAL
    • Directeur de thèse : Denis PUY
    • Date de parution : 11-2020
    • Détails de l’offre
  • Thèse – Dynamique galactique / Simulation numérique / Evolution des galaxies

    • Intitulé : IMPACT DU GAZ ET DE LA MATIERE NOIRE SUR LA MIGRATION STELLAIRE DANS LES GALAXIES ADISQUE
    • Directeur de thèse : Hervé Wozniak 
    • Date de parution : 01-2021
    • Détails de l’offre
  • Thèse – Cosmologie / Astrophysique / Instrumentation / Caractérisation de l’atmosphère

    • Intitulé : Preparation to the cosmological analyses with the Legacy Survey of Space and Time (LSST) : characterization of the terrestrial atmospheric absorption
    • Directeurs de thèse : Eric Nuss et Bertrand Plez
    • Date de parution : 02-2021
    • Détails de l’offre