14 Décembre 2022 – Conférence gratuite en Astronomie : « De l’OHP en Provence à l’ELT au Chili : étudier les exoplanètes par spectroscopie »

Mercredi  14/12/2022 19h30 – 21h00
Planet Ocean Montpellier, Allée Ulysse, Odysseum

De l’OHP en Provence à l’ELT au Chili : étudier les exoplanètes par spectroscopie 

Depuis la découverte de la première exoplanète en orbite autour d’une étoile semblable au Soleil (à l’Observatoire de Haute-Provence (OHP) en 1995),la spectroscopie est au cœur de l’étude des planètes extrasolaires.

Grâce à la mise au point d’instruments toujours plus performants, cette technique qui consiste à décomposer la lumière des astres en ses différentes longueurs d’onde nous permet aujourd’hui, non seulement de détecter de nouvelles exoplanètes de plus en plus semblables à la Terre, mais aussi de les étudier de plus en plus précisément.

Dans cette conférence, Julien MORIN retracera le parcours qui, des premières découvertes jusqu’à la fin de la décennie, nous amènera à mieux comprendre ce qui fait qu’une planète est habitable, avec la mise en service de l’Extremely Large Telescope (ELT) européen actuellement en construction au Chili

Réservation : https://www.planetoceanworld.fr/agenda/

Septembre 2022 : les étudiants de Master 2 Astrophysique et Cosmos, Champs et Particules à l’Observatoire de Haute-Provence

Le séjour annuel  à l’Observatoire de Haute-Provence des étudiants des Masters 2 « Astrophysique » et « Cosmos, Champs et Particules » de Montpellier et Lyon s’est déroulé du 19 au 23 septembre 2022.

La promotion 2022-2023 des M2 Astrophysique-CCP Lyon-Montpellier et leurs encadrants sous la coupole du télescope de 193 cm. Crédit : J.-F. Gonzalez

Ce séjour est un moment important pour nos étudiantes et étudiants de Master qui ont ainsi l’occasion de rencontrer l’ensemble de la promotion répartie sur deux sites, et de mener un projet de recherche en groupe depuis la planification des observations jusqu’à la rédaction d’un rapport scientifique. Ce sont cette année 23 étudiantes et étudiants qui ont pu utiliser 3 télescopes de l’OHP ainsi que le télescope IRiS du LabEx OCEVU pour mener à bien 8 projets (taux de formation stellaire et métallicité d’une galaxie spirale, température et pression d’une nébuleuse, caractérisation d’un système exoplanétaire, etc). Au cours du séjour les étudiants ont également eu l’opportunité de visiter le télescope de 193 cm avec lequel les astronomes suisses Michel Mayor et Didier Queloz, prix Nobel de Physique 2019, ont découvert la première exoplanète en orbite autour d’une étoile de séquence principale, 51 Pegasi b, en 1995.

La nébuleuse de la bulle NGC7635 au télescope de 120 cm. Crédit : acquisition : M. Bailleul, C. Beissière-Thygesen, A. Faiq, V. Fonteneau, Ch. Sallard, K. Sommer ; Traitement : K. Sommer

Les bonnes conditions météorologiques leur ont permis de collecter plusieurs milliers d’images et centaines de spectres pour mener à bien leurs projets puis réaliser quelques images d’astrophotographie.

Mars, le taureau et les Pléaides se lèvent sur le télescope de 80 cm. Crédit : J. Morin.

Ce séjour est organisé avec le soutien du département de physique de la faculté des sciences de l’Université de Montpellier,  du LabEx LIO, et du LUPM.